Jennifer & Geoffrey se sont mariés au Moulin d’Angibault, près de Bourges et de Châteauroux. Voici l’histoire d’un mariage champêtre et élégant !

Le couple m’a contacté pour réaliser leur reportage photo mariage et ainsi raconter leur idylle.

Le contact a été simple. Geoffrey est un ami d’enfance ; nous avons passé notre primaire ensemble jusqu’au collège. Nous nous sommes quittés après la 6ème A, au collège Colbert à Châteauroux. Que de souvenirs… !

C’est d’ailleurs grâce à lui que j’ai réalisé mes premières photos de mariage. Le bouche à oreille pour débuter, c’est le top ! C’était en 2018, il y a quatre ans déjà !

Ce fut donc un honneur pour moi de réaliser le reportage de cet ami d’enfance, cela m’a rappelé tant de souvenirs… J’avais déjà réalisé cette expérience auprès de Madison, une copine avec qui j’avais partagé également une partie de mon cursus scolaire.

Qu’on ne s’y méprenne, amis ou non, en tant que photographe à Bourges, je travaille toujours avec la même exigence et le même professionnalisme pour obtenir des images fortes et créant un impact visuel intense.

Nous avons commencé par définir un planning : une cérémonie à Montgivray suivie d’une cérémonie laïque au Moulin d’Angibault.

Nous sommes le 14 Août, c’est le jour J et… il fait chaud,  très chaud ! D’ailleurs, il s’agit du premier mariage de l’année placé sous le signe de la chaleur et où le soleil perdurera toute la journée !

Les préparatifs de Jennifer se déroulent à son domicile, accompagnée de ses témoins, sa maman et son frère. Comme dans beaucoup de mariages, l’ambiance est plutôt bonne enfant et l’on rigole bien.

Une fois la robe de mariée enfilée, je repère un mur de couleur uni où je décide de faire quelques images typées « mode » de Jennifer.

Ensuite, je pars rejoindre le marié pour ses préparatifs. Sa préparation se passe à l’extérieur. Notre marié a dû dormir sur le lieu de réception pour surveiller le matériel. Cela ne nous empêche pas d’avoir de bons moments de rigolade et des instants un peu plus intimistes. Dans mon travail de photographe à Bourges, j’adore réaliser des images père/fils qui laissent transparaître une belle complicité intergénérationnelle.

L’heure est venue de la cérémonie civile. Jenni & Geoffrey se découvrent devant la mairie avant de se dire oui. La réaction et les émotions qui animent le marié sont visibles et touchantes.

La cérémonie civile se déroule dans une salle du Château de Montgivray. L’ambiance est festive et conviviale. Les mariés prononcent leurs vœux et s’échangent un dernier baiser avant de partir pour la cérémonie laïque. La mariée étant fan de basketball et le marié de football, une sortie spéciale à leur image est organisée.

La cérémonie laïque se déroule dans le parc ouvert du Moulin d’Angibault. Les invités arrivent, la décoration champêtre est superbe, mais…Oui il y’a un mais, car la chaleur se mêle à la fête qui a lieu en plein soleil. Il fait plus de 39 degrés ce jour-là ! Pour les mariés, cette chaleur écrasante est compliquée à gérer et à supporter. De mon côté, j’avoue avoir été inquiet, mes appareils photos souffrent également de cette montée de température. Les fûts des objectifs sont tellement brûlants que je ne peux poser les mains dessus ! J’ai très peur qu’ils me lâchent, car même s’il s’agit de matériels professionnels, on ne peut aller au-delà des capacités techniques des machines. Heureusement, ils ont résisté et j’ai pu immortaliser de merveilleux moments chargés énormément d’émotions.

La cérémonie laïque est officiée par les témoins des mariés. Une très belle cérémonie, encore bravo !!!

Arrive l’heure du cocktail et les invités cherchent désespérément de l’ombre, même si les températures commencent à redescendre. Je me faufile un peu partout, je prends des photos de détail du cocktail ainsi que des photos de famille, couple, groupe et tant d’autres instants plus mémorables les uns que les autres…

Le cocktail se termine mais, avant, les mariés et moi-même s’isolons pour réaliser la séance de couple. Nous profitons d’une belle lumière et de quelques lieux où j’aime utiliser à bon escient la symétrie. La dernière image se fige devant le Moulin d’Angibault qui est un bel édifice.

La soirée s’annonce, les invités dansent et s’amusent. Comme lors de beaucoup de soirées, je passe en mode « reportage ». Cela signifie qu’en tant que photographe à Bourges, j’interviens très peu pendant la soirée, uniquement pour l’arrivée du gâteau. Je demande alors à ce que les bougies fontaine d’artifice soient allumées une fois le gâteau présenté aux mariés. Malheureusement, si le traiteur allume la décoration trop tôt, le temps que le gâteau arrive, tout est éteint et donc la magie de l’instant s’évapore quelque peu.

Il est 1 h du matin, il est temps pour moi de m’éclipser et de laisser les invités ainsi que les mariés s’amuser et célébrer leur union et leur amour jusqu’à l’aube !

Découvrez les collections que je vous propose.